DNB

images 

32 de nos 34 élèves de troisième ont été reçus au DNB 2017. Nous tenons à les féliciter ! 

Soit un pourcentage de réussite de 94,12 %.
 
30 élèves sur les 32 admis ont obtenu une mention soit 93.75 % de mentions.
 

 Les différentes épreuves du DNB et la préparation au Cours Sévigné

 

1/ Une épreuve orale qui porte sur un des projets présentés par le candidat dans le cadre des EPI et des parcours éducatifs (avenir, citoyen, PEAC). Nos élèves passeront cette épreuve à Blaise Pascal, début Juin 2017. Elle sera évaluée sur 100 points, au même titre que les épreuves écrites. Les élèves choisiront le projet qu’ils voudront exposer pendant 5 minutes. Cet exposé sera suivi d’un entretien de 10 minutes environ face à un jury.

Parcours Avenir :

Le parcours Avenir est conçu pour permettre à chaque élève de la classe de 6ème à la classe de terminale de construire son parcours d'information d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel.

Développer la relation école-entreprise : permettre à chaque élève de la sixième à la terminale d'acquérir les clés de compréhension du monde professionnel pour développer son autonomie et construire son projet d'orientation scolaire et professionnelle est l'enjeu du parcours Avenir.

Entretien personnalisé d'orientation : en classe de troisième, en classe de première et terminale de lycées, et en première année des sections professionnelles de lycées, l'élève bénéficie d'un entretien personnalisé d'orientation. Il s'agit d'instaurer une relation de dialogue entre le professeur principal et l'élève (et sa famille) à propos de son parcours de formation et d'insertion de façon à mettre en place l'accompagnement personnalisé nécessaire.

→Collège Cours Sévigné : Formation des élèves sur le monde de l’entreprise, le CV et la lettre de motivation ; démarche personnelle ; stage en entreprise ; rapport de stage ; formation autour de l’orientation « L’Odyssée des métiers » ; entretien personnalisé avec le responsable CNED ; oral (entraînement)

Parcours d’Education Artistique et Culturelle (PEAC) :

Le parcours d'éducation artistique et culturelle est inscrit dans le projet global de formation de l'élève défini par le socle commun de connaissances, de compétences et de culture et opérationnalisé par les programmes de cycle.

Le parcours d'éducation artistique et culturelle est l'ensemble des connaissances acquises par l'élève, des pratiques expérimentées et des rencontres faites dans les domaines des arts et du patrimoine, que ce soit dans le cadre des enseignements, de projets spécifiques, d'actions éducatives, dans une complémentarité entre les temps scolaire, périscolaire et extrascolaire.

Son organisation et sa structuration permettent d'assembler et d'harmoniser ces différentes expériences et d'assurer la continuité et la cohérence de l'éducation artistique et culturelle sur l'ensemble de la scolarité de l'élève de l'école au lycée.

Le parcours d'éducation artistique et culturelle de l'élève repose sur les trois champs indissociables de l'éducation artistique et culturelle qui en constituent les trois piliers : des rencontres : rencontres, directes et indirectes, avec des œuvres artistiques et des objets patrimoniaux ; avec des artistes, des artisans des métiers d'art, des professionnels des arts et de la culture... ; avec des lieux d'enseignement, de création, de conservation, de diffusion... ; des pratiques, individuelles et collectives, dans des domaines artistiques diversifiés ; des connaissances : appropriation de repères ; appropriation d'un lexique spécifique simple permettant d'exprimer ses émotions esthétiques, de porter un jugement construit et étayé en matière d'art et de contextualiser, décrire et analyser une œuvre ; développement de la faculté de juger et de l'esprit critique.

Les principaux objectifs du parcours sont les suivants : diversifier et élargir les domaines artistiques abordés à l'école en ouvrant le champ de l'expérience sensible à tous les domaines de la création et du patrimoine ; articuler les différents temps éducatifs et en tirer parti, en facilitant un travail convergent des différents acteurs et structures contribuant à l'éducation artistique et culturelle ; donner sens et cohérence à l'ensemble des actions et expériences auxquelles l'élève prend part dans le cadre d'enseignements ou d'actions éducatives, le parcours n'étant pas une simple addition ou juxtaposition d'actions et d'expériences successives et disparates, mais un enrichissement progressif et continu.

→Collège Cours Sévigné : Œuvre étudiée avec Mme YAO, rencontre avec un écrivain, une visite de musée et une production artistique.

Les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires)

→ Collège Cours Sévigné : Les EPI réalisés en classe (en 3ème cette année, Mathématiques/Technologie) OU en classe de 4ème l’an dernier (physiques, SVT et anglais)

2/ Une épreuve écrite qui porte sur les programmes de mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie. Cette épreuve de 3 heures (2heures pour les Mathématiques et 1 heure pour l’épreuve scientifique) a lieu l’après-midi du premier jour. Elle est évaluée sur 100 points. ATTENTION, l’épreuve de sciences comporte un exercice de programmation informatique. Chaque année, l’épreuve de sciences évaluera les élèves sur deux disciplines sur trois (SVT/SP ou SVT/Techno ou Techno/SP)

3/ Une épreuve écrite qui porte sur les programmes de français, histoire et géographie et enseignement moral et civique. Elle évaluée sur 100 points. Le matin du 2ème jour, les élèves passeront l’épreuve d’histoire et géographie et enseignement moral et civique pendant 2 heures (questionnaire, étude de documents puis après une pause de 15 minutes, l’épreuve de français pour une heure et 10 minutes (questionnaire et réécriture). L’après-midi, une épreuve de français de 1 heure et cinquante minutes (dictée 20 minutes puis écriture longue pendant 1h30. Le dictionnaire est autorisé pour le travail d’écriture uniquement.)

Le contrôle continu est sur 400 points ; l’ensemble des épreuves sur 300.

 

Découvrez ici le Guide après la 3ème choisir son orientation

 

L’épreuve orale du DNB

 

L'épreuve est notée sur 100 points :

- Maîtrise de l'expression orale : 50 points ;

- Maîtrise du sujet présenté : 50 points.

CRITERES DE REUSSITE :

Maîtrise de l'expression oraleL’épreuve orale du DNB

 

L'épreuve est notée sur 100 points :

- Maîtrise de l'expression orale : 50 points ;

- Maîtrise du sujet présenté : 50 points.

CRITERES DE REUSSITE :

Maîtrise de l'expression orale

- s'exprimer de façon maîtrisée en s'adressant à un auditoire ;

- exprimer ses sensations, ses sentiments, formuler un avis personnel à propos d'une œuvre ou d'une situation en visant à faire partager son point de vue ;

- employer un vocabulaire précis et étendu ;

- participer de façon constructive à des échanges oraux ;

- participer à un débat, exprimer une opinion argumentée et prendre en compte son interlocuteur ;

- percevoir et exploiter les ressources expressives et créatives de la parole ;

- s'approprier et utiliser un lexique spécifique au contexte, à savoir, le cas échéant :

  • utiliser la langue française avec précision du vocabulaire et correction de la syntaxe pour rendre compte des observations, expériences, hypothèses et conclusions ;
  • passer d'un langage scientifique à un autre ;
  • décrire, en utilisant les outils et langages adaptés, la structure et le comportement des objets ;
  • expliquer à l'oral (sa démarche, son raisonnement, un calcul, un protocole de construction géométrique, un algorithme), comprendre les explications d'un autre et argumenter dans l'échange ;
  • verbaliser les émotions et sensations ressenties ;
  • utiliser un vocabulaire adapté pour décrire sa motricité et celle d'autrui ;
  • décrire une œuvre d'art en employant un lexique simple et adapté ;
  • mobiliser à bon escient ses connaissances lexicales, culturelles, grammaticales pour produire un texte oral sur des sujets variés en langue étrangère ou régionale ;
  • développer des stratégies pour surmonter un manque lexical lors d'une prise de parole, s’autocorriger et reformuler pour se faire comprendre.

Maîtrise du sujet présenté  

- concevoir, créer, réaliser ;

- mettre en œuvre un projet ;

- analyser sa pratique, celle de ses pairs ;

- porter un regard critique sur sa production individuelle ;

- argumenter une critique adossée à une analyse objective ;

- construire un exposé de quelques minutes ;

- raisonner, justifier une démarche et les choix effectués ;

- mobiliser des outils numériques.

- s'exprimer de façon maîtrisée en s'adressant à un auditoire ;

- exprimer ses sensations, ses sentiments, formuler un avis personnel à propos d'une œuvre ou d'une situation en visant à faire partager son point de vue ;

- employer un vocabulaire précis et étendu ;

- participer de façon constructive à des échanges oraux ;

- participer à un débat, exprimer une opinion argumentée et prendre en compte son interlocuteur ;

- percevoir et exploiter les ressources expressives et créatives de la parole ;

- s'approprier et utiliser un lexique spécifique au contexte, à savoir, le cas échéant :

  • utiliser la langue française avec précision du vocabulaire et correction de la syntaxe pour rendre compte des observations, expériences, hypothèses et conclusions ;
  • passer d'un langage scientifique à un autre ;
  • décrire, en utilisant les outils et langages adaptés, la structure et le comportement des objets ;
  • expliquer à l'oral (sa démarche, son raisonnement, un calcul, un protocole de construction géométrique, un algorithme), comprendre les explications d'un autre et argumenter dans l'échange ;
  • verbaliser les émotions et sensations ressenties ;
  • utiliser un vocabulaire adapté pour décrire sa motricité et celle d'autrui ;
  • décrire une œuvre d'art en employant un lexique simple et adapté ;
  • mobiliser à bon escient ses connaissances lexicales, culturelles, grammaticales pour produire un texte oral sur des sujets variés en langue étrangère ou régionale ;
  • développer des stratégies pour surmonter un manque lexical lors d'une prise de parole, s’autocorriger et reformuler pour se faire comprendre.

Maîtrise du sujet présenté  

- concevoir, créer, réaliser ;

- mettre en œuvre un projet ;

- analyser sa pratique, celle de ses pairs ;

- porter un regard critique sur sa production individuelle ;

- argumenter une critique adossée à une analyse objective ;

- construire un exposé de quelques minutes ;

- raisonner, justifier une démarche et les choix effectués ;

- mobiliser des outils numériques.